Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Histoire - Page 5

  • Ulysse - Les chants du retour

    phpThumb_generated_thumbnailpng.pngAvec ce bel album de bandes dessinées, Jean Harambat réussit un exploit, mettre à nouveau en scène l'Odyssée et son héros Ulysse. Ulysse, tout le monde ou presque connait l'histoire, pourquoi s'y replonger à nouveau?

    Harambat est un dessinateur un peu particulier, né en Chalosse, il a beaucoup pratiqué le rugby qu'il a raconté dans "En même temps que la jeunesse", mais il est aussi ancien élève de l'ESSEC et diplômé d'un troisième cycle de philosophie. Il a beaucoup voyagé, tout en jouant au rugby, et c'est au cours d'un séjour à Ithaque que notre landais a eu l'idée de cet album. La bibliographie qu'il livre à la fin des chants du retour est impressionnante.

    Harambat a choisi de se concentrer sur le retour d'Ulysse à Ithaque, vingt ans après l'avoir quitté pour aller guerroyer à Troie, alors que sa maison est occupée par les prétendants, des princes repus et corrompus, qui pressent Pénélope de se choisir un nouveau mari et cherchent à écarter Télémaque de la succession.

    Sont ainsi successivement décrites les rencontres avec le porcher Eumée, le chien Argos, la nourrice Euryclée, le combat avec Tiros, le concours de tir à l'arc avec les prétendants, le massacre des prétendants, les retrouvailles avec Pénélope...

    Quelques retours en arrière permettent d'évoquer quelques épisodes d'Odyssée , la figure d'Achille, la descente aux enfers, le combat avec Cyclope, la rencontre avec Nausicaa...

    Mais Jean Harambat ne se contente pas de nous raconter à nouveau le retour d'Ulysse, ceci en suivant de près la traduction du texte d'Homère de Victor Bérard, il introduit aussi et de façon très plaisante les explications de personnages contemporains, des spécialistes de la Grèce antique comme Jean-Pierre Vernant, François Hartog ou Jacqueline de Romilly, des amoureux de la littérature comme Jean-Paul Kauffmann, un landais, T.E Lawrence, Schliemann, l'archéologue qui crut localiser Ithaque, L'accent est mis sur la fait que le retour d'Ulysse correspond en premier lieu à la recherche de soi, Ce que cherche Ulysse après ses 20 ans d'errance c'est retrouver son identité, se faire reconnaitre, reprendre sa place, ses fidèles, ses plus proches sont des pauvres, des gens simples.

    Le dessin est simple, dans des tons qui rappellent souvent les vases grecs. Une très belle réussite qui se clôt par le beau poème de Constantin Cavafy de 1911 : Quand tu prendras le chemin vers Ithaque, souhaite que dure le voyage...

  • Le tabac Tresniek

    Tesniek.jpg

     

    Un beau petit livre qui nous plonge dans l'ambiance de Vienne entre mars 1937 et juin 1938.

    Franz Huchel , un jeune adolescent, poussé par la nécessité, quitte la région de l'Attersee dans la Haute Autriche une région de montagne très éloignée de ce qui se passe à Vienne. Dans la capitale, il va rejoindre Otto Tresniek, une vieille connaissance de sa mère, unijambiste, car ancien combattant blessé lors de la première guerre mondiale, qui tient un tabac journaux dans la rue Währinger.

    Le jeune Franz  lit les journaux toute la journée, ouvre la porte aux clients et parmi les clients, il y rencontre le professeur Freud (1856-1939). Une étonnante complicité se tisse entre le jeune Franz et le vieux professeur, amateur des havanes que ne manque pas de lui offrir l'apprenti buraliste.

    Freud le conseille en particulier en amour : trouve toi une fille et Franz va rencontrer le grand amour en Anezka une fille de Bohème que la pauvreté oblige à vendre ses charmes.

    Et en mars 1938, l'Anschluss vient anéantir tout ce petit monde, Otto Tresniek est arrêté, accusé de commercer avec des juifs sur dénonciation de son voisin, Anezka se lie avec un officier de la Gestapo, Freud doit se réfugier avec sa famille à Londres et notre petit Franz, qui écrit des cartes postales rassurantes et pleines de poésie à sa maman reste fidèle en amitié. au péril de sa vie.

    Un très beau roman de Robert Seethaler qui se lit d'un seul trait et qui nous rappelle la chance que nous avons de vivre aujourd'hui dans une Europe somme toute paisible comparée à celle des années trente. Pour combien de temps?

    Instagram jpdpkr

  • L'île du serment (The Entry island)

     

    18743333.jpg

    J'ai rencontré rapidement Peter May au Salon du livre de poche de Gradignan dernièrement et je n'ai pas résisté à lui acheter son dernier ouvrage en version originale avec une dédicace.

    J'ai déjà chroniqué sa série écossaise qui se déroule dans l'archipel des Hébrides avec le remarquable ile aux chasseurs d'oiseaux qui est davantage un roman ethnologique qu'un roman policier.

    Avec l'île du serment on peut dire que la saga des iles écossaises se poursuit. L'action se déroule principalement dans l'archipel des iles de la  madeleine, un archipel canadien du golfe du Saint Laurent appartenant au Quebec.

    Il ne se passe habituellement rien sur ce territoire peuplé de 15000 habitants qui vit essentiellement du tourisme et de la pêche au homard. La population est francophone sauf sur l'ile d'entrée (Entry island) où elle est anglophone mais ne comprend que moins de 200 habitants.

    Sur cette ile un des principaux acteurs de la pêche au homard et assassiné chez lui à coups de couteau et tout porte à croire que sa femme Kirsty est l'assassin. L'inspecteur Sims dépéché de Quebec parce que bilingue est convaincu dès son premier interrogatoire avec Kirsty qu'il l'a déjà vue quelque part 

    Unknown.jpg

    alors qu'elle n'a jamais quitté l'île de sa vie.

    L'intrigue policière est alors le prétexte pour Peter May de revenir sur une histoire peu glorieuse, celle de la famine de la pomme de terre qui sévit au XIX siècle en Irlande mais également en Ecosse et notamment dans les Hébrides, on y revient.

    La famine mais aussi les expulsions des paysans des terres qu'ils occupaient de façon séculaire, leur déportation sur des bateaux qui n'arrivaient pas tous au Canada à cause des naufrages. La mise en quarantaine des expulsés sur l'archipel pour éviter les épidémies de variole.

    Cette histoire l'inspecteur Sims se la rémémorre en se rappelant les histoires que lui racontait sa grand mère, à partir de cahiers écrits par un des ces ancêtres également prénommé Sims et originaire de l'île de Lewis, dans les Hébrides.  Mais qu'est ce qui peut expliquer que Sims semble connaitre Kirsty et qui est réellement le meurtrier de son mari? A découvrir en lisant l'Ile du serment.

    Instagram jpdpkr

  • Deux dans Berlin

    2.png

    Voilà un très bon roman policier écrit à deux mains par deux écrivains allemands amateurs, historiens de formation, amateurs car ils exercent dans l'enseignement ou la muséologie, et ne peuvent pas encore vivre de leur plume.

    Le projet de Richard Birkefeld et de Göran Hachmeister est d'écrire une série d'ouvrages sur l'Allemagne du XX° siècle. Est également paru en France Des hommes de tête qui concerne la République de Weimar. Le prochain livre devrait traiter de la guerre froide.

    Ce qui intéresse nos auteurs ce n'est pas tant l'intrigue policière que le contexte historique, culturel et social dans lequel elle se déroule.

    Il y a deux protagonistes dans Deux à Berlin  : Haas et Kalterer.

    Haas est un petit commerçant qui a été dénoncé par ses voisins en 1942 et déporté à Buchenwald. Il parvient à s'échapper à l'occasion d'un bombardement américain, revient à Berlin avec une seule idée en tête, retrouver les siens et de venger. Sa femme et son fils ont été tués dans un bombardement. La rage va en faire un assassin aussi cruel que ses bourreaux de Buchenwald.

    Unknown.jpgKalterer est un officier SS blessé au front, à l'est, criminel de guerre, il a déporté des juifs, couvert l'assassinat defemmes et d'enfants, exécuter lui-même une jeune fille, blessé il est temporairement à Berlin et reprend pour le compte des SS son ancien métier de commissaire de police à la recherche de l'assassin d'un proche du régime. Meurtre politique ou crapuleux, sa recherche ne va pas tarder à le conduire sur les traces de Haas. Il fait trainer l'enquête pour éviter de retourner au front.il a mauvaise conscience, se dit qu'il n'a fait qu'exécuter les ordres...

    L'action se déroule à l'hiver 1944, en pleine débâcle, sous les bombardements des alliées, les russes aux portes. On finit par ne plus retrouver son chemin dans les ruines faute de repères, le marché noir prospère plus que jamais, les victimes jonchent les rues. Les protagonistes pensent à demain, comment et quand retourner sa veste? De Haas et Kalterer un seul survivra pour devenir correspondant de la Stasi.

    Le titre allemand du livre Wer übrig bleibt, hat recht qu'on peut traduire par C'est celui qui reste qui à raison est la morale de cette histoire, mais y a t'il une morale possible dans un tel univers?

    Instagram jpdpkr

  • Le départ de l'Hermione du Port de la Lune

    IMG_0667.jpg


    IMG_0678.jpg


    Lundi 13 octobre depuis le Pont d'Aquitaine



    Instagram jpdpkr
  • Yersin

    Tous ceux qui ont aimé Peste et Choléra de Patrick Deville et découvert ou redécouvert la vie d'Alexandre Yersin seront heureux d'apprendre la construction prochaine par les chantiers Piriou d'un Navire de voyage à vocation scientifique qui portera le nom de celui qui découvrit le bacille de la Peste.

    ATABpiriou-6de0bc95.jpg

    http://lemarin.fr/articles/detail/items/les-chantiers-piriou-et-francois-fiat-le-proprietaire-devoilent-le-navire-de-voyage-yersin.html

     

  • Exercices de survie de Jorge Semprun

    Lu sur le Camino.

    C'est un petit livre ecrit en 2005 par l'auteur de L'ecriture ou la vie et de Demain vive clarté.

    Il est à l'hotel Lutetia Bd Raspail et il se rememore son experience de la torture. L'imaginer pendant la cladestinité pendant la guerre puis sous le franquisme puis la subir seulement avec la Gestapo. Les franquistes ne l'attraperont pas.

    En deuxieme partie, le livre évoque la rencontre entre les deux premiers americains d'origine juive qui arrivent à Buchenwald et une troupe de plusieurs centaines de déportés affamés,éflanqués mais armés et formés en bataillon.

    Un livre trés émouvant.

  • Une exécution ordinaire

    9782070355570_1_m.jpgLe roman de Marc Dugain a été publié en 2007. C'est un entretien entre Sylvain et Philippe Tesson qui m'a donné l'idée de le lire. Un entretien de juillet dernier au moment où l'avion du vol MH 17 a été abattu par un missile au dessus de l'Ukraine.

    Philippe Tesson réagissait en journaliste indiquant qu'un évènement comme celui-là l'incitait à dévorer les journaux pour savoir. Son fils Sylvain au contraire disait qu'il attendrait qu'un romancier se saisisse du sujet comme Marc Dugain l'a fait à propos du naufrage du sous-marin russe Koursk en août 2000.

    Le roman est saisissant et reflète bien l'enfermement qui prévaut en URSS puis en Russie, l'enfermement, le cynisme, l'absurdité d'un système bâti sur le mensonge, la peur, le mépris du peuple. Marc Dugain dresse des portraits peu flatteurs de Staline, des officiers du KGB, de Poutine, jeune officier alors en poste en Allemagne, puis Président et il relate magnifiquement la tragédie que fut celle de l'équipage du Koursk en mer de Barents, sacrifié alors que certains de ses membres auraient pu être sauvés afin de cacher la vérité, celle du délabrement de l'appareil militaire russe.

  • Réforme territoriale

    Un de mes petits neveux qui va entrer au collège a posé la question  : A quoi cela sert d'apprendre les départements à l'école puisqu'on va les supprimer?

    Et bien ce sera comme aujourd'hui avec les noms des anciennes provinces françaises.

    A Usson en Forez par exemple, dans le département de la Loire et la région Rhône-Alpes on trouve un vieux panneau indicateur rouillé qui marque la frontière commune entre l'Auvergne, le Velay et le Forez... 

    Peut-être fera -t-on de même demain avec nos départements?

    IMG_0201.jpg

  • 2 août 1914 : Paul, Auguste, Raphaël et les autres...

    Le 2 août 1914, mon grand-père Auguste, artisan relieur à Paris, et ses frères, Paul, curé à Lille et Raphaël, artisan serrurier à Paris, tous nés dans le canton d'Hazebrouck, dans le département du Nord, comme des milliers d'autres, se sont élancés sur les routes de Flandres, a priori, pour quelques semaines. Ils ont commencé par connaitre la défaite à Dinant puis la retraite,  et à maintes reprises, la fournaise..., les tranchées, les rats, les blessures, les camarades morts et pour Auguste et Raphaël la prison en Allemagne. Ils sont tous les trois revenus.

    Tout au long de la guerre ils ont écrit des lettres à leur famille, leur femme, leur fiancée et ces lettres copiées à toutes les cousins, les parents, les oncles et tantes, les cousins, les amis ont été reliées par mon grand-père à son retour dans un ouvrage qui s'appelle Le trait d'union, un ouvrage à un exemplaire, très précieux.

    On peut avoir un aperçu de ce recueil et de l'histoire de cette famille sur : http://www.europeana1914-1918.eu/fr/contributions/13683

    Le trait d'Union sera prochainement entièrement lisible sur le site des archives départementales de la Gironde.