Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Restaurants, bars...

  • Café de Paris

    Une belle adresse, rue de Buci, avec ma compagne de toujours, pour retrouver mes deux fils, et fêter la fête des pères et un anniversaire. Serveurs très aimables, service rapide, déco axée sur le cinéma, avec en particulier une grande affiche du Mépris de Jean-Luc Godard, avec Brigitte Bardot et Michel Piccoli pas trop de monde, conditions sanitaires impeccables ...Thon mi-cuit, riz vinaigré au gingembre, éclair au caramel et beurre salé, eau plate, pas d'alcool, on en sort en paine forme.

    Et un excellent souvenir, mon premier essai en trottinette électrique pour traverser le boulevard Saint Germain

    PS : La rue de Buci doit son nom à Simon de Buci, premier Président du Parlement de Paris en 1341.

  • Bistrot!

    Une petite mais très belle exposition à la Cité du Vin sur le thème du bistrot. L'exposition convoque la peinture du XVIII à nos jours bien sûr mais aussi la littérature (Baudelaire, Verlaine...), le Cinéma (Nouvelle vague), la chanson...

    C'est tout de même un peu trop franco-français et il manque une évocation des café célèbres du monde entier maus c'est tout de même très bien fait et fort sympathique.

     

    Venez à Bordeaux ou achetez le très beau catalogue!

  • Les Tartignolles

    affiche+Les+Tartignolles.jpgGrâce au Blizart, bistrot sans égal à La Chaise-Dieu, http://cafeblizart.wix.com/blizart on a pu découvrir ce vendredi soir le spectacle hilarant proposé par Les Tartignolles, deux acteurs-chanteurs qui déroulent leur spectacle depuis 1997, un abécédaire de prénoms féminins, d'Adèle à Zoé, prétexte à des chansons et des saynètes empreintes de beaucoup de poésie, accompagnées par les instruments de musique les plus improbables. Ils se qualifient eux-mêmes de duo d'imbéciles heureux. Beaucoup de capacité d'improvisation et d'esprit de répartie, on s'amuse tout simplement.

    Le spectacle peut se jouer dans tous les espaces des salles de spectacles mais aussi des cafés ou à domicile, en toutes occasions, fêtes de village, fêtes de quartiers, animations d'un soir, n'hésitez pas à le commander.

    http://www.tartignolles.fr

  • Au four et au moulin

    IMG-20140529-00213.jpg

    IMG-20140529-00217.jpg

     

    Que faire de mieux le jour de l'Ascension que d'aller déjeuner en famille au restaurant pour fêter avec un peu de retard la fête des mères?

    Pas loin de  Bordeaux, à Marcillac, toujours dans le département de la Gironde, pas très loin du petit port des Callonges sur l'Estuaire, se situe le restaurant de Joelle Brard et François HuchetAu four et au Moulin.

    Au moulin parce que l'entrée du restaurant se situe dans un ancien moulin, un moulin de meunier pour fabriquer de la farine de pain. Un moulin de famille, resté dans son jus, tel qu'il était lorsque il a cessé son activité en 1965 et entretenu avec amour  par François Huchet, dernier héritier des meuniers.

    Le moulin de Reguignon que l'on peut visiter gratuitement.

    Tout se passe en famille, en toute simplicité la patronne est omniprésente à l'accueil, à la cuisine mais aussi à la plonge, la cuisine est excellente mais cela on le sait depuis longtemps, la réputation de Joelle Brard n'est plus à faire et il est prudent de réserver. Tous les clients sont des fidèles depuis des années. Et parfois on y croise Patrice Drevet venu donner un coup de main.

    https://www.facebook.com/pages/Au-Four-et-au-Moulin/452958111469188?id=452958111469188&sk=photos_stream#!/452958111469188/photos/pb.452958111469188.-2207520000.1401395897./510193735745625/?type=3&theater

     

  • Le Boreal sur la Garonne

    Bordeaux-20140512-00209-1.jpg

    • De 224 à 264 passagers
    • Jusqu’à 132 cabines extérieures
    • Longueur : 142m * Largeur : 18m
    • Vitesse moyenne : 16 nœuds
    • 139 membres d’équipage
    • Ascenseurs à tous les ponts
    • Système de positionnement dynamique
    • Norme « clean ship »
    • Pavillon français

    Élégant, raffiné, loin des mastodontes qui enlaidissent de plus en plus les ports et notamment Venise, le Boréal était à bordeaux le WE dernier, la croisière comme on l'aime! au premier plan le Viking Forseti qui propose des croisières sur la Garonne, la Gironde et la Dordogne.

  • Le plomb du cantal

    Paris-20140126-00150.jpgDans la petite rue du Maine qui relie la rue de la Gaîté à l'avenue du Maine, à Paris, il y avait un restaurant de moules La Moule en folie. Il a disparu au profit d'une extension de la célèbre brasserie de la rue de la Gaîté Le Plomb du Cantal qui va ouvrir dans quelques jours. Si vous avez envie de déguster une spécialité auvergnate, en particulier un aligot c'est l'endroit.

    Du côté de Montparnasse, l'Auvergne mord sur la Bretagne...

     

  • Bouillon Racine

    Paris-20131222-00141.jpg

    Le Bouillon Racine c'est rue Racine à Paris , entre le Boulevard Saint Michel et le Théâtre de l'Odéon. C'est un des derniers témoins des quelques dizaines de bouillons qui fleurirent dans Paris au tournant des XIX et XX ° siècles pour nourrir tous ceux qui travaillaient dans les métiers de bouche, autour des halles en particulier. Celui-là est une merveillle dans le genre art nouveau, flamboyant. Le chocolat chaud y est onctueux. Un vrai délice et y aller me rappelle les émissions qu'y faisait il y a quelques années Jean Lebrun sur France Culture...

    Grand bouillon parisien depuis 1906 : www.bouillonracine.com

  • Barbera d'Asti

    barbera.jpgS'ils créaient des vêtements, Lafite serait Armani et Mouton Versace"), le barbera d'asti ("c'est Angelina Jolie, tandis que le barbera d'alba, c'est Grace Kelly") ou le condrieu ("il me fait penser aux Gauguin de la période tahitienne").

    J'ai lu cet article dans le Monde de samedi dernier à propos de la sortie du prochain livre de Jay McInerney, Bacchus et moi, le 3 octobre. L'auteur a une bibiothèque de 4000 volumes et une cave de 4000 bouteilles, au lieu de faire des anlogies entre le vin et les fruits, il fait des analogies avec les autres arts, littérature, cinéma, peinture...

    Et hasard, prémonition, le midi en déjeunant à la Tavola di Gio, Boulevard Raspail, à Paris, Angelina Jolie apparaissait soudain sur la carte, sous la forme d'un Barbera d'Asti. Inutile de dire que le sommelier a été surpris mais ce vin du Piémont s'est révélé délicieux.

  • Auberge de Chassignoles (Haute-Loire)

    auberge.JPG

    Menu.JPGprovenance.JPGTout est dit : un menu unique à un prix très abordable, des produits locaux. Ce dimanche 18 août tout était parfait, délicieux. les beignets de courgettes délicats, les cèpes poêlés impeccables, la viande de veau extra tendre (en provenance de Chassignoles), les légumes croquants au point qu'on en aurait bien mangé davantage, le plateau de fromages d'Auvergne succulent, notamment celui de vache en provenance de la fromagerie la Casei de Malvières, et la tarte aux myrtilles et cassis parfaite pour cloturer ce qui restera un excellent souvenir. Le service est sympathique, l'ambiance aussi, aucune fausse note. L'établissement tenu par des britanniques fait également auberge en saison. Une adresse à partager! Auberge de Chassignoles à 5km de Champagnac-le-Vieux près de Brioude. http://www.aubergedechassignolles.com/web/

  • Pitchipoï

    Pitchipoï, C'est le nom d'une bourgade qui n'existe pas entre Kiev, Odessa et Bucarest, où l'on parle yiddish où l'on danse au son du violon klezner. C'est ausi le nom du duo formé par Olivier et Vincent, violon et accordéon, qui nous ont régalés ce vendredi soir au café le Blizart à La Chaise-Dieu. Danses de mariage et historiettes comme celle-ci : Tu vas à Kiev, à pied, mais pour quoi faire? et bien peut-être que là-bas je vais rencontrer quelqu'un pour revenir avec moi...

    2013-07-19 klezner 002.jpg

    La semaine dernière, toujours au Blizart, c'était Rachel Deslilas qui chantait pendant près de trois heures des ballades américaines, irlandaises et des chansons françaises, avec une très belle voix à la Joan Baez et une guitare.

    Pour une fois, sur ce plateau de La Chaise-Dieu,  la musique ne se joue pas dans les églises ou à l'auditorium, on rencontre un autre public et c'est bien.