Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Musique - Page 6

  • Ciné-concert

    ciné-concert,prima-vista,jean-luc perrot,ruan lingyu

    Il y a des trésors à La Chaise-Dieu. On le savait. Certains sont fugitifs. C'était le cas de la programmation de ce samedi 10 novembre, pluvieux à souhait.  Le soir, à l'auditorium, ciné-concert avec un film muet admirable de 1934, un film chinois, entièrement porté par la présence lumineuse de l'actrice Ruan Lingyu qui joue le rôle de La Divine, le titre du film,  une jeune femme qui se prostitue afin de pouvoir élever son enfant dans la dignité. L'accompagnement musical était assuré par le quatuor Prima Vista qui interprétait une composition de Baudime Jam, l'un de ses membres, une musique sombre et profonde... http://quatuorprimavista.online.fr

    Dans l'après-midi, les amateurs d'orgue avaient pu écouter, malgré un froid glacial, Jean-Luc Perrot, organiste de l'église Notre Dame de Saint Etienne, qui après avoir rappelé l'histoire de l'orgue de l'abbatiale en a décrit le fonctionnement et l'a illustré avec des oeuvres classiques commentées en direct à l'aide de la vidéo.

    Et puis au milieu de l'après midi le lycée Jean-Monnet  et l'Institut Confucius www.confucius-clermont-auvergne.org de Clermont ferrand proposaient trois films remarquables, trois courts métrages illustrant les lectures que l'on peut faire de l'image et du son. des petites perles ignorées... On retiendra particulièrement l'Accordeur, histoire d'un accordeur de piano qui pour accroitre sa clientèle se fait passser pour aveugle. Il joue donc faux! Cela lui permet de mieux pénétrer l'intimité de ses clients qui se croient à l'abri de ses regards  mais la supercherie ne tiendra pas, seule la musique pourra peut-être le sauver.

  • Les vendanges de Malagar

    P1000273.JPG

    Chaque année, à l'automne, depuis 14 ans, se tiennent pendant deux jours, en hommage à François Mauriac sur ses terres de Malagar, en Gironde, des causeries sur un thème. Cette année,  la Grâce.

    La Grâce en littérature, en architecture, en musique, en politique.

    Muss es sein? To be or not to be? A ces questions existentielles posées par Beethoven et par Shaekespeare, Anne Queffelec, pianiste, juge que la réponse réside dans la musique. Parce que la musique c'est comme la vie, toujours changeante selon les interprètes, au contraire d'un tableau. En musique l'état de Grâce peut advenir, même et peut-être surtout dans une prison où, à l'occasion d'un concert, un prisonnier osa demander devant tous le monde "pourquoi les gestes des musiciens sont ils si beaux?" Où dans une école défavorisée où une jeune fille à l'écoute d'un air de Haendel interpella vivement sa copine " tu vas pas chialer quand même?

    L'état de grâce en politique a fait l'objet de considération affutées de Dominque Reynié, Jérome Clément, Stéphane Rozès et Jacques Rigaud. Conclusion, l'état de grâce est typiquement français, lié au caractère monarchique de notre république, la grâce d'état correspond au phénomène qui permet à une personne de s'élever, de s'améliorer, au dessus de son potentiel, de par les fonctions qu'elle exerce, exemple : Merkel ou Monti, ou Barre... Espérons pour Hollande... Hollande n'a pas eu d'état de grâce après son élection, normal!, il l'a eu après la primaire...L'état de grâce correspond à un moment ou il n'y a plus de divisions entre les français, après une élection, les franaçis se réunissent, temporairement, ces français si différents, si antagonistes, qui ne vivent ensemble que parce que jiustement, il y a l'élection qui leur permet de se disputer mais aussi de choisir, un miracle permanent sans lequel ce serait la guerre civile...

    et puis ceci, l'élection de François Hollande, son mandat, c'est de réussir le redressement dans la justice... A méditer...

    Merci à Eric Fottorino, ancien directeur du Monde, qui préside ces journées, les vendanges de Malagar : http://malagar.aquitaine.fr/?Les-vendanges-de-Malagar

  • Clôture du festival de musique de La Chaise-Dieu

    C'est fini! Hier, les dernières notes ont retenti sous les voûtes de l'abbatiale. Les derniers bouquets de fleurs, les dernières roses qui attendaient sur le tombeau à enfeu aux anges musiciens ont été remises au chef et aux solistes.

    P1000259.JPG

    Vivement l'année prochaine pour une nouvelle édition, la première du successeur de Jean-Michel Mathé, Jean-Michel  que l'on ne remerciera jamais assez de toutes ces années concacrées à La Chaise-Dieu, comme bénévole puis comme directeur du Festival.

    la chaise-dieu,festival de musique,jean-michel mathé

  • Drapeaux

    drap.jpg

    Il y a du vent ces jours-ci à La Chaise-Dieu et le drapeau du Festival de musique flotte fièrement au dessus de la Tour Clémentine. Sur fond orange, il reprend les motifs de l'affiche du 46ème festival, motifs inspirés des  fenêtres du cloître.

    P1000255.JPG

    Ce drapeau que d'aucuns n'ont pas manqué de renommer "Orangina" constitue une rupture avec la tradition qui s'était instaurée les années précédentes.Le drapeau reprenait, en écho de son passé glorieux les armoiries de l'Abbaye royale, .

    Elles étaient composées sur fond argent de roses de gueules de la famille de Beaufort, la famille du pape Clément VI, dont le tombeau est au chœur de l'abbatiale, et sur fond azur de fleurs de lys d'or de la Famille royale de France.

    e03584a61acd4b9c381eb21e83d54dd9.jpg

    Quel sera le drapeau du Festival l'an prochain? Reprise de la tradition, reprise du drapeau de cette édition, nouveau drapeau chaque année. Réponse lors de la 47éme édition.

  • Ouverture du festival de La Chaise-Dieu

    800px-Siege_of_La_Rochelle_1881_Henri_Motte_1846_1922.jpg

    En ouverture du 46ème festival, sous le titre générique de Musiques pour le Roi Soleil, six motets de Guillaume Bouzignac écrits en écho à la prise de La Rochelle en 1628 par Richelieu, pas encore Abbé de La Chaise-Dieu (1643-1653), par la Simphonie du Marais sous la direction de Hugo Reyne.

    Ouvrez les portes Rochelais, le Roi de France va entrer...

    Qui est-ce?

    C'est le Roi de France Louis, le roi de France lui-même...

    Nations, applaudissez... il a dompté la France, a soumis les rebelles...

    La mère luttait, elle luttait contre le boureau. Elle retenait son enfant, il le lui arrachait: "Scélérat!, tue plutôt la mère!"

    Une autre disait : viens, ô Sauveur, montre-toi à ces soldats, les autres criaient "ne tue pas nos enfants".

    Tout fût bouleversé...

    Un peu moins de 400 ans plus tard,  c'est à Alep, HomsDamas que l'histoire balbutie. Qui chantera la révolution syrienne, qui écrira une ode à Bachar el Assad, s'il parvient à ses fins?

    Le mérite de Bouzignac est de faire entendre au delà des chants de victoire, le doute,  la tristesse et le désarroi des nombreuses victimes.

    La musique, décidément, n'est pas qu'un divertissement.

  • Musique en famille

    Le père, François, joue de  l'orgue... et du tambourin,

    La mère, Odile, joue du hautbois et du cor anglais

    Le fils, Antoine, joue du cor,

    Les filles,

    Pascale, joue du violoncelle baroque, de la viole de gambe et de la flûte à bec,

    Marie, joue de la contrebasse,

    Agnès, joue de la harpe et du basson,

    Anne, joue du violon et du violon baroque,

    Les gendres,

    Nicolas, joue de la flûte traversière et du traverso,

    Jérôme, joue de la flute traversière,

    Florian, joue du violoncelle.

    C'est la Famille CLément!

    clement1.JPG

    Elle se produisait en l'église de Sembadel-bourg, à l'initiative du Comité des fêtes (www.comité-fetes-sembadel.fr) lundi dernier pour le plus grand bonheur des mélomanes des environs. Un concert commenté avec des oeuvres de Mozart, Corelli, Vivaldi, Telemann, corrette, Haydn, Rameau, Bach, Rossini, Dvorak, Tchaikowski, Strauss et Bizet.

    clement21.JPG

    Vous pouvez les retrouver, ce 15 août en l'abbaye de Saint Amand de Boixe (Charente), le 16 août en la Cathédrale de Luçon (Vendée), le 17 août à Notre-Dame de Rigny (Indre et Loire), le 19 août en l'église de Fayet le Chateau (Puy de dôme) et le 25 août en l'église d'Orcines, toujours dans le Puy de Dôme, et enfin le 22 mars 2013 à la Salle Cortot à Paris.

    A défaut sur Internet : http://famille-clement.e-monsite.com

     

  • Quatuor Adelys à Connangles

    Le Quatuor Adelys se produisait vendredi 20 juillet à Connangles, en Haute Loire. Au programme Mozart, Quintette K581 pour clarinette et cordes en la majeur avec la participation de Pierre Sacchetti et quatuor américain de Dvorak n°12 en fa majeur (1893) et, en bis, un medley de musiques de films.

    Adelys1.JPG

    Voici comment nos quatre virtuoses annonçaient ce concert sur leur site :

    http://www.quatuoradelys.com/

    Le Quatuor Adélys  se produira dans les montagnes de Haute-Loire, près de la Chaise Dieu, le 20 juillet prochain.

     

    Toujours en recherche d’apporter  la musique classique auprès de tous, le Quatuor à cordes Adelys se réjouit de se produire en concert dans le petit village de Connangles. Le public n’est pas toujours  constitué de  grands mélomanes mais il fait souvent preuve d’une grande sensibilité lors de ces concerts décentralisés, et c’est ce qui plaît au quatuor Adélys : apporter des émotions nouvelles à un public peu habitué à ce style de musique et donner l’envie d’aller plus loin dans cette découverte ! Plus qu’ailleurs, dans ces petites églises et chapelles romanes, la musique se partage dans un moment confidentiel entre les artistes et le public. Elle y est simplement belle et fait noblement écho au silence qui s’y installe…

    C'est tout a fait vrai. un public attentif, une bonne cinquantaine de personnes venues du village ou des bourgs avoisinants, qui applaudissaient entre chaque mouvement avec ferveur.

    Il reste 130 habitants à Connangles qui en a connu près d'un millier avant la Grande guerre mais la vie continue envers et contre tout, la mairie vient de lancer son site Internet.

    www.connangles.fr

    Il y a des communes du canton plus importantes qui n'en ont pas encore!


     

  • Master class de chefs de choeur

    Dimanche en fin d'après-midi, après avoir découvert la Chapelle des pénitents rénovée, arpenté les rues de La Chaise-Dieu à la recherche de l'objet rêvé à l'occasion de la Brocante et du vide grenier, les cadadéens et les visiteurs pouvaient assister à une audition publique de chefs de choeur sous la direction de Nicole Corti (CNSMD de Lyon, Directrice artistique du choeur Britten : http://choeurbritten.com/).

    P1000160.JPG


    Pendant trois jours, une demi douzaine de chefs de choeur ont travaillé à l'Auditorium Cziffra avec le Choeur régional d'Auvergne (http://www.choeur-regional-auvergne.fr/) des oeuvres contemporaines. Pas facile pour ces jeunes chefs de travailler avec un choeur qu'ils ne connaissent pas, qui a ses automatismes, qui est capable, Nicole Corti nous l'a montré, de chanter sans chef. Toute la question est dès lors pour ce chef, d'avoir sa propre anlayse de l'oeuvre, sa propre interpréation et d'être en mesure d'obtenir du choeur d'en donner une interprétation conforme à sa vision, par sa seule présence, sa gestuelle.

    Nicole Corti a été très pédagogue et pour les jeunes chefs, et pour le choeur et pour le public, le public sans lequel la musique n'a finalement pas lieu d'être puisque c'est d'abord pour lui que les musiciens se produisent.

    Une très belle leçon de musique.

  • Le Bourgeois gentilhomme

    Quels spectacles charmants, quels plaisirs goûtons-nous !
    Les Dieux mêmes, les Dieux, n’en ont point de plus doux.

    Bouffes.JPG

    C'est sur cet air de Lulli que s'achève le Bourgeois Gentilhomme, mis en scène par Denis Podalydès, avec une scénographie d'Eric Ruf. L'Ensemble Baroque de Limoges dirigé par Christophe Coin acccompagne merveilleursement cette Comédie-Ballet de Molière, sur une musique de Lulli avec de plus des airs de Couperin, de De Lalande et de Teleman. Les costumes sont de Christian Lacroix.

    Cela se joue au théatre des Bouffes du Nord jusqu'au 21 juillet. On est très près des comédiens et des danseurs qui sont formidables et font de cette turquerie improbable un spectacle fort agréable pour ce début d'été.
     

  • Quatuor Diotima

    Costumes gris anthracite, pochettes de couleur, souliers vernis, tel se présente le Quatuor Diotima à l'auditorium de La Chaise-Dieu à l'issue d'une semaine de répétition sous l'égide de l'Académie de musique dirigée par Cyril Huvé.

    Une semaine de répétition pour mettre au point avec Mikel Urquiza, jeune compositeur basque de 24 ans, une partition pour quatuor à cordes :Ondar. De l'artisanat donc au service de l'art. Déroutant, étonnant, intéressant, en cette semaine marquée par les tweets électoraux on a particulièrement apprécié les nombreux gazouillis d'oiseau de cette partition.

    Plus classiques, le quatuor en sol mineur D 173 de Franz Schubert et le quatuor n°15 opus 132 de Ludwig van Beethoven.

    diotima.JPG

    Demain dimanche 17 juin à 15 heures, les mélomanes ne manqueront pas de découvrir les jeunes quatuors Tana et Kirklar qui joueront des partitions de deux autres jeunes compositeurs Denis Ramos et Juan Arroyo mais aussi  Beethoven, quatuor opus 18 N° 4 en do mineur.