Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Auvergne - Page 5

  • Le plus beau monument d'Auvergne

    abbayevigentte.jpgVoici un lien à diffuser largement, un vote sur France 2 pour le plus beau  monument de l'Auvergne avec l'Abbaye de la Chaise-Dieu parmi les concurrents..
     
     
    Il faut voter avant le 16 juin 2014 et rien n'interdit de voter pour votre monument favori des 22 régions que compte encore notre pays.
     
    Une bonne occasion d'assurer la promotion de notre Casadei!

  • Etape zéro du chemin de Saint Jacques au Puy en Velay

    8 mai LCD 013.jpg

    En  s'adressant au Syndicat d'initiative du Puy en Velay, on peut se faire remettre un petit guide qui comporte dans l'encart de couverture le plan de cette étape zéro dont l'objectif est de retenir un jour de plus dans la capitale ponote les candidats au chemin de Saint Jacques de Compostelle.

    C'est tout simplement une chemin de petite randonnée très bien balisé en jaune qui croise les GR en rouge et blanc qui desservent la ville sainte. C'est une petite étape annoncée pour 6,8 m mais qui comporte finalement pas mal de dénivelés.

    En s'attardant quelque peu sur ce que l'on découvre on peut facilement y consacrer une après-midi et encore sans visiter réellement. Le sentier nous mène à la cathédrale, son cloitre, au Conseil général, à l'église Saint Michel, Aiguilhe, la statue de Notre Dame, les rives de la Borne, de nouveau la montée vers la cathédrale, l’Hôtel-Dieu, la place du Breuil, le Musée Crozatier, les jardins, la remontée vers le Couvent Sainte claire...

    On découvre ou on redécouvre une petite ville bien gérée sans doute depuis plusieurs années avec des nombreuses rénovations (Conseil général, Cinéma, Hôtel-Dieu, Musée crozatier, le Camino), des immeubles plutôt bien entretenus, des rues propres, pas de ghettos en centre ville comme souvent.

    On termine en prenant un pot place du plot au soleil.

    Cerise sur le gâteau on a pu bénéficier du dernier jour de l'exposition sur le Codex de Saint jacques, un ouvrage du XII° siècle dont le chapitre V décrit avec précision le chemin de Saint Jacques, un ouvrage connu sous le nom de Calixtinus en référence à Calixte II (env. 1060-1124), le pape qui l'a signé à titre posthume. Il faut cependant aller à Saint Jacques pour espérer voir l'original. seul un fac-similé était exposé.

    codex st jacques.jpg

  • Ecole en danger!

    ecole.jpg

    Ce vendredi, les élus, les parents d'élèves, la population du plateau de La Chaise-Dieu étaient invités par l’association de parents d'élèves à manifester contre le suppression d'une classe à la rentrée prochaine à l"école de La Chaise-Dieu.

    Parents en colère, plus d'école plus de vie, touche pas à mon école... les slogans habituels.

    De recensements en recensements la population du plateau diminue, la population vieillit, alors, inéluctablement l'inspection académique prend ses ciseaux et ajuste un jour les effectifs au profit des territoires en expansion démographique. C'est ce qui se passe à nouveau cette année.

    La vice -présidente des parents d'élèves a bien vu le problème. elle a évoqué la nécessité d'un village pour habiter et pas d'un village musée, et a souligné que La Chaise-Dieu avec ses services (maison médicale, réseau petite enfance, centre de loisirs, commerce, était en mesure d'accueillir de nouvelles activités et de nouveaux habitants.

    Le nouveau maire de La Chaise Dieu a insisté sur l'impératif d'assurer un enseignement de qualité à tous les enfants.

    Le président de la Communauté de communes et maire de Félines, la Conseillère générale d'Allègre et le Député ont été un peu plus incisifs. Après avoir invoqué la spécificité du monde rural (20 % de la population mais 80 % des territoires), les intempéries, les distances, ils n'ont pu s'empêcher de s'en prendre aux technocrates parisiens qui ne savent décider qu'à partir de ratios (nombre d'élèves par classe) sans tenir compte de ce qui se passera dans les années à venir, des réalités locales... On soulignera simplement ici que la carte scolaire de la Haute-Loire n'est pas décidée à Paris mais par l'Inspection académique du Puy avec le Rectorat de Clermont-Ferrand. Et que ceux qui prévoient un accroissement de la population du plateau casadéen lèvent la main!

    Le Député est allé jusqu'à regretter que pas une seule des 60000 créations de postes dans l'éducation nationale ne soit affectée en Haute Loire, alors que son mouvement politique dénonce chaque semaine ces créations de postes et appelle à des coupes dans les dépenses publiques bien plus importantes que celles qui sont envisagées par le gouvernement.

    Il eut été utile d'informer plus complétement les personnes présentes en exposant clairement les données du problème  effectifs des élèves, des enseignants, répartition par classe, par niveau, perspectives pour la rentrée. conséquences pour l'encadrement scolaire des décisions envisagées, scénarios d'adaptation des classes, des niveaux...

    L'ambition doit être d'assurer l'enseignement de la meilleure qualité possible et pour ce faire nos élus qui sont légitimement attachés au maintien de leur école dans leur commune pourraient se surpasser et prendre en compte l'intérêt général du plateau plutôt que les intérêts particuliers. Il faut étudier avec l'ensemble des parties intéressées (parents, enseignants, élus...) la possibilité d'aller plus loin dans les regroupements pédagogiques, envisager la fusion des écoles de La Chaise-Dieu, de Félines et de Sembadel, privilégier les intérêts des enfants sur ceux des communes. Sans bercer les populations d'illusions.

    Il n'est pas trop tard.

  • Festival de Musique de La Chaise-Dieu 2014

    visuel_2014.jpgDe plus en plus stylisées les affiches de ce Festival dont la 48° édition se déroulera du 20 au 31 août. La lumière se réfléchit au travers du vitrail.

    la première édition dont la programmation aura été entièrement concue par le nouveau directeur Julien Caron.

    Il y a toujours de travaux de grande envergure à l'abbatiale mais d'ores et déjà on peut redécouvrir le cloître entièrement rénové.

    Parmi les 40 concerts, une place privilégiée est faite à Jean-Philippe Rameau, à Carl Philippe Emmanuel Bach, à Gerorges Onslow et au piano à l'occasion du vingtième anniversaire dde la mort de Georges Cziffra, à l'origine du festival.

    Et toujours de grrands oratorio qui sont la marque de La Chaise-Dieu, Le Messie de Haendel, le Requiem de Mozart et la Messe en mi bémol de Schubert, dirigée par Philippe Herreweghe.

    Et puis deux grandes voix, la soprano Sandrine Piau et baryton Stéphane Degout.

    La location est ouverte à partir du 29 avril 2014.

    www.chaise-dieu.com

    Un des enjeux est d'inverser la courbe de fréquentation : 15 213 entrées payantes en 2013, contre 16 418 en 2012. Pour ce faire, il faut parvenir à diversifier le public, le renouveler, attirer des plus jeunes, faire partager le plaisir de la musique, et pour le village améliorer l'accueil des festivaliers, leur donner l'envie de revenir, de séjourner plus longtemps de décoiuvrir toutes les richesses de la région.

  • Finances publiques locales

    25921.jpgBientôt les élections municipales!

    Les électeurs qui s'y intéressent peuvent s'informer sur l'état des finances publiques de leur commune et de leur communauté de communes en allant faire un petit tour sur Internet.

    Par exemple pour la commune de La Chaise Dieu et les communes du plateau casadéen la bonne adresse est la suivante : http://alize2.finances.gouv.fr/communes/eneuro/tableau.php?icom=048&dep=043&type=BPS&param=0&siren=244300299

    Les principaux enseignements?

    En euros par habitant, en 2012, c'est Bonneval qui est la commune la plus endettée avec 2857 euros contre 505 euros pour les petites communes similaires du département. Malvières, juste à côté, est la moins endettée avec 19 euros par habitant. Est ce pour cela que la population de Malvières augmente et que celle de Bonneval diminue? Cistrières, Félines et Saint Pal sont aussi en dessous de la moyenne. La Chaise-Dieu avec 1237 euros de dette par habitant est elle très au-dessus de la moyenne des communes de taille similaire du département avec 659 euros. La dette n'a pas augmenté depuis 2008 mais la population a diminué.

    La communauté de commune apporte aussi sa contribution à l'endettement à raison de 180 euros par habitant, c'et encore modéré mais en croissance.

    Lorsqu'on regarde les dépenses de fonctionnement par habitant, la moins dispendieuse est encore Malvières avec 518 euros et la plus dépensière Bonneval avec 2543 euros. La Chaise-Dieu dépensait en 2012 1 039 000 euros soit 1299 euros par habitant. La communauté de communes dépensait 220 euros par habitant en 2008 mais déjà 531 euros en 2012.

    Bien d'autres informations sont disponibles sur le site mentionné sur la fiscalité en particulier.

    Les marges de manoeuvre pour les futurs élus sont donc minces. Il faut assurer le maintien des services publics de base, développer l'attractivité pour attirer des activités et des habitants, mutualiser les dépenses entre communes, optimiser chaque euro dépensé... Pas simple! Bon courage aux futurs édiles.

     

  • Les cahiers de Craponne

    Les Cahiers de Craponne et de sa région est une revue d'études locales, publiée par la Société d'Archéologie, d'Histoire et de Géologie de la région de Craponne (Haute-Loire). Belle longévité puisque 2014 voit la publication du numéro 35 et qu'un seul numéro par an est publié. www.craponne-en-velay.com

    A découvrir dans le dernier numéro la biographie de Félix Allard (1851-1935). Elevé à Craponne, il est rejoint un ami de son père sur les travaux du chemin de fer de Paris à Granville en 1865, 14 ans. Il est successivement manoeuvre, porte-mire, opérateur, suit des cours du soir, chauffeur, conducteur de locomotive, aide comptable, ingénieur, chef de chantier, entrepreneur. Il construit des ports, des lignes de chemins de fer, en france et à l'étranger (port de Bilbao, Montevideo, tunnel de Loechtberg, port de Mar del plata... Il crée la société des fiacres de Paris (G7) et celle qui deviendra Valeo.

    Le 15 août 1913, il offre à Craponne sur Arzon son hotel de ville, toujours en service aujourd'hui.

    Une vraie découverte.

     

  • Académie de musique

    P1000737.JPG

    Dimanche dernier retour de l'Académie de musique à l'Auditorium Cziffra de La Chaise-Dieu. La classe de musique animée pendant trois jours par Delphine Collot et Robert Expert. 4 professeurs de chant et piano et 18 artistes, 5 pianistes et 13 chanteurs.

    Au programme des mélodies pour piano de Wolf, Poulenc, Saint-Saens, Purcell, Schubert, Rachmaninov, Mahler, Strauss, Berlioz, Duparc, Hahn...

    Les artistes occupent les premiers rangs, ils ont mis leurs beaux costumes, on les a vus en jeans la veille lors des auditions, le public est à l'arrière.

    Chacun son tour, le couple pianiste et chanteur monte sur scène, une brève présentation de l’œuvre (un poème d'amour que j'aurai bien aimé recevoir... par exemple), certains sont très à l'aise, d'autres un peu encombrés de leur corps, que faire des bras, les tenir raides, bouger un peu les mains? Concentration et puis le miracle s'accomplit, la voix s'élève, le piano retentit, le spectateur ne comprend pas toujours bien les paroles mais il se laisse emporter par la beauté de la musique et du chant.

    Le WE prochain, du 25 au 27 octobre nouvelle session de l'Académie de musique avec le choeur d'Auvergne et Nicole Corti, concert le dimanche à 17h à l'Auditorium Cziffra.

  • Travaux casadéens

    P1000735.JPG

    Vue inhabituelle de la façade de l'abbatiale de La Chaise-Dieu. les travaux de rénovation concernent désormais la maison du cardinal, l'escalier qui mène au cloître, les locaux de l'office du tourisme. De nuit c'est presque beau. Quel sera l'usage de ces locaux rénovés, quel sera l'accès au cloître, c'est encore bien imprécis.

  • Gavée de chrorophylle et d'azur

    gbleu.jpg"... Moi je montais dans un train, un matin, chargée d'un sac à dos qui contenait des vêtements, une couverture, un réveil, un Guide bleu, et un jeu de cartes Michelin. Je partis de La Chaise-Dieu et, pendant trois semaines, je marchai. J'évitais les routes, coupant au vif des prés et des bois, aspirée par tous les sommets, dévorant des yeux les panoramas, les lacs, les cascades, les secrets des clairières et des vallons. Je ne pensais à rien, j'allais, je regardais. Je portais tous mes biens sur mon dos, j'ignorais où je dormirais le soir, et la première étoile ne brisait pas mon aventure...je manfais une soupe, je buvais du vin rouge dans une auberge. souvent je répugnais à me séparer du ciel, de l'herbe, des arbres, je voulais en retenir au moins l'odeur ; au lieu d prendre une chambre dans un village, je faisais encore sept à huit kilomètres et je demandais l'hospitalité dans un hameau : je dormais dans une grange et la senteur du foin bourdonnait à travers mes rêves."$(KGrHqN,!p0FBg6dmWlIBQo7Zk,)Pg~~60_12.JPG

    Simone de Beauvoir (1908-1986) dans son livre mémoires, La force de l'âge, 1960, décrit l'enchantement qui fût le sien lorsque jeune professeur à Marseille elle consacre au tout début des années 1930 tous ses temps libres et ici ses vacances d'été à la marche, à la découverte de la nature qui la laisse "gavée de chlorophylle et d'azur".

    Simone de Beauvoir est donc passée à La Chaise-Dieu, en 1930 on pouvait y accéder en train, munie de son Guide bleu, elle n'a sans doute pas manqué de visiter l'Abbatiale, la danse macabre, les tapisseries, le jubé, le buffet d'orgue. Qu'en a-t-elle pensé, peut être ses impressions se nichent-t-elles quelque part dans sa correspondance.

  • Age de fer

    orgue st julien cistrieres 034.jpg

    Scellée dans le mur d'une ancienne ferme dans l'Est de la Haute-Loire cette statuette sans doute en arkose, dont les spécialistes pensaient qu'elle représentait une déesse mère serait en fait la représentation d'un homme car on y décèle un léger collier de barbe. Elle pourrait dater de l'âge de fer, soit environ 800 ans avant Jésus - Christ. Les expertises se poursuivent... Émouvant!