Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Auvergne - Page 2

  • Memoire casadéenne

    Jusqu'au 24 juillet, place de la mairie, le groupe de memoire des anciens de La Chaise-Dieu fait revivre nos souvenirs au travers d'une exposition de photos.

    Photos de classes des ecoles publique et privee, photos de fetes, les pompiers, le ski, les rues et les places, la fin de la guerre, les elus....
    Depuis plusieurs annees Yvette, Christiane et leurs copines collectent les photos, identifient les personnes, les commerces, ... C'est emouvant, on revoit le visage des anciens disparus, celui, juvenile des anciens d'aujourd'hui.

    Tout le monde appecie, même les touristes de passage. Dommage que cette exposition ne dure pas plus longtemps.

  • Festival de musique de La Chaise-Dieu : L'affiche du cinquantenaire

    Cette affiche est disponible à l'office du tourisme de La Chaise-Dieu

  • Wouaaah!

    Wouaaah, c'est le titre du futur court métrage du réalisateur Brahim Fritah et du compositeur Jean-Christophe Onno. Le film sera tourné au premier trimestre 2016 en Auvergne

    C'est sur la base du seul scénario que le réalisateur, le compositeur et huit musiciens , des professeurs du conservatoire du Puy en Velay, ont élaboré la musique du film. durant une semaine en résidence à l'auditorium Cziffra de La Chaise-Dieu.

    Le film est en partie autobiographique, un jeune adolescent, qui habite un petit pavillon dans l'enceinte d'une grande usine traverse la grande cour, avec son balai, un seau et une serpillère, il va faire le ménage des bureaux. Les portes grincent, le vent s'engouffre sous le bardage, des bruits inquiétants, l'imagination se débride, il rêve, il rêve à plusieurs reprises, des phénomènes surnaturels, burlesques et fantastiques...

    Un film musical donc. Vendredi les auteurs présentaient le fruit de leur travail dans un récit concert passionnant lecture du scénario accompagné de la musique qui servira les images.

    Le tout suivi d'un boeuf musical ou Luis Armstrong  a côtoyé le folklore serbe...

    Génial ce que nous offre La Chaise-Dieu de temps à autre.

    Merci à Claire, chargée de mission culture à la Communauté de communes.

  • Réduire ses impôts en restaurant les tapisseries de La Chaise-Dieu

    Bientôt la fin de l'année, le moment de penser à réduire son impôt sur le revenu.

    C'est possible avec la fondation du patrimoine. Vous pouvez réduire au choix votre impôt sur la fortune, votre impôt sur le revenu des personnes physiques ou votre impôt sur les sociétés.

    La rénovation des tapisseries de L'abbaye de La chaise-Dieu est estimée à 259000 euros et jusqu'à présent seuls 5900 euros ont été collectés.

    Si d'ici la fin de l'année, 12975 euros sont collectés, la fondation Michelin apportera une subvention de 32500 euros.

    Alors, votre coup de pouce est vivement attendu. Allez rendre visite à la fondation du Patrimoine ici

    Un grand merci!

  • Mon 43/Renouveau

    Cette couverture est un faire part de décès. Renouveau, hebdomadaire fondé à la Libération par les milieux catholiques et sa déclinaison récente sur Internet avec le site Mon 43 cessent de diffuser aujourd'hui.

    Le modèle économique comme on dit n'est pas viable.

    C'est grand dommage, je n'étais pas lecteur de Renouveau mais je regardai Mon 43 chaque jour sur Internet pour avoir les petites nouvelles locales du canton de La Chaise-Dieu. De l'information décentralisée, rédigée par des correspondants à la fois journalistes et photographes, bénévoles qui tissaient un réseau de relations au delà de la Haute-Loire avec tous ceux qui y sont attachés.

    L'impression d'un journal et sa diffusion coûtent cher, on le conçoit, mais j'ai du mal à imaginer que le modèle de Mon 43 assis sur beaucoup de bénévolat et une petite poignée de professionnels ne puisse pas s'avérer rentable, si des radios associatives survivent depuis 1981 pourquoi pas des sites internet d'information locale.

    Ne désespérons pas l'initiative et l'esprit entrepreneurial finiront peut être par se manifester.

  • Une enfance à La Chaise-Dieu

    livre-pol-nid-d-espions.jpg

    Jean-Luc Bayard, auteur de P.O.L nid d'espions présente son livre dans un entretien paru dans Libération et à cette occasion, évoque son enfance à La Chaise-Dieu. C'est très émouvant. La totalité de l'entretien est  ici, la partie relative à La Chaise-Dieu dans "lire la suite". 

    Lire la suite

  • Festival de La Chaise-Dieu 2015

    Depuis mardi les bénévoles et l'équipe de permanents s'activent pour transformer le temps du festival l'abbatiale de La Chaise-Dieu en salle de spectacle : podium, éclairages, son, vidéo, fauteuil, scène, rafraîchissement, communication, presse, vente de programmes, boutique, stationnement, transport, accueil, amabilité, sourires, beau temps, rien n'est laissé au hasard et tout est prêt pour une 49 éme édition pleines de réussites et de moments musicaux forts. 

  • Réseau casadéen

    casa.JPGUne bonne idée que celle qui consistait à créer un Réseau des sites casadéens, un réseau qui relierait La Chaise-Dieu et les anciennes dépendances de sa congrégation, abbayes, monastères, Grands prieurés, prieurés, en France, en Espagne (Burgos), en Suisse (Grandson) et en Italie (Frassinoro). Sur chaque ancienne dépendance, l'association a réussi à faire apposer un logo, ci-contre, très réussi, qui marque l'appartenance du lieu au réseau.

    Mais depuis, malgré des subventions européennes, un secrétariat, quelques expositions, quelques itinéraires,  peu d'initiatives et au fond un bilan en demi-teinte voire en quart de teinte et peu de continuité dans la démarche.

    Subsiste ce panneau indicateur du village de Saint Vert sur la route entre La Chaise-Dieu et Brioude, précisément entre Laval sur Doulon et Champagnac le Vieux. C'est le seul que je connaisse. C'est dommage car c'est sans doute un bon moyen d'assurer une visibilité à ce réseau.

  • Le Feu d'artifice annuel de La Chaise-Dieu

    C'est à l'occasion de la Saint Robert dite d'été, la fête patronale, que La Commune de La Chaise-Dieu offre un feu d'artifice, pas pour le 14 juillet qui ne fait pas l'objet ici de cérémonie particulière en dehors du pavoisement rituel.

    Hier soir, malgré le vent, le feu d'artifice est donc venu clôturer deux jours de festivités traditionnelles, tournoi de pétanque, randonnée, manèges, bal, métiers traditionnels. 

    C'est sans doute la manifestation qui rassemble le plus de monde, dans le recueillement.

    La place de la Fontaine devant l'abbatiale est noire de monde, on se presse aux fenêtres, sur les terrasses de café, on attend. Une innovation cette année, l'amicale musicale de Marsac en Livradois, la fanfare comme on disait autrefois quand chaque commune de France en avait une ou presque est venue jouer quelques airs d'un répertoire marquée par les année soixante.

    Et puis le bouquet de ces deux jours. Tiré devant l'abbatiale, sur les marches, depuis le chemin de ronde, le feu d'artifice : au delà des rouges , des bleues et des vertes,permet de découvrir la façade de l'abbatiale sous un éclairage totalement inhabituel, fugitif, c'est incontestablement ce qu'il yn a de plus beau.

    Vingt minutes de sérénité et de communion de toute une population rassemblée.