Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Auvergne - Page 7

  • Michael Jones et ses musiciens à Brioude

    Vendredi dernier à la belle Halle au grains de 1887 rénovée en 1992.

    mikael jones 007.jpg

     
    Le public est venu voir et écouter Michael Jones mais c'est Jean-Jacques Goldman qu'il aime! Ses chansons qu'il veut entendre! C'est tout juste si Michael Jones cite son nom : il dit il, un ami qui habite à Marseille. Vous voulez qu'il revienne? un peu comme le messie, on l'attend! Il n'est pas là mais il est présent!
     
    Dans le public apparaissent les briquets comme autrefois mais aussi des téléphones portables avec une vidéo de bougie dont la flamme tremble, une appli spécial concert : le progrès fait rage!
     
    Ci dessous le texte d'une des plus belles chansons entendues ce vendredi, le frère que j'ai choisi, du JJG du meilleur cru.
     
    Tu peux me frapper
    Je sais que ce sera pour m'aider,
    Me déshabiller
    Quand j'ai trop bu et puis me coucher

    Tu peux m'engueuler
    Y a bien que toi sans que je me vexe,
    Même te moquer
    De mon accent plus que circonflexe

    T'as tous les droits, fais comme chez toi,
    T'es mon vrai poteau, mon alter ego,
    Mon utopie, t'es mon pays
    Ce qui m'est arrivé de plus beau

    T'es mon ami,
    Le frère que j'ai choisi

    Tu peux m'appeler
    La nuit le jour et le reste aussi,
    Tu peux te casser
    Au bout du monde et moi je te suis

    Oh me raconter
    N'importe quoi, moi je te crois
    Ou ne pas parler,
    Je comprends ce que tu ne dis pas

    Le monde est dur oh si dur
    Et tu passes par là
    Entre ses murs, coeur pur
    Tout change avec toi
    Quand la vie me trahit ici,
    Toi tu restes droit
    Comme un repère, une lumière,
    Si je pouvais te rendre un jour
    Un peu de ce que je te dois.

    Paroles et Musique: Jean-Jacques Goldman 

  • Pitchipoï

    Pitchipoï, C'est le nom d'une bourgade qui n'existe pas entre Kiev, Odessa et Bucarest, où l'on parle yiddish où l'on danse au son du violon klezner. C'est ausi le nom du duo formé par Olivier et Vincent, violon et accordéon, qui nous ont régalés ce vendredi soir au café le Blizart à La Chaise-Dieu. Danses de mariage et historiettes comme celle-ci : Tu vas à Kiev, à pied, mais pour quoi faire? et bien peut-être que là-bas je vais rencontrer quelqu'un pour revenir avec moi...

    2013-07-19 klezner 002.jpg

    La semaine dernière, toujours au Blizart, c'était Rachel Deslilas qui chantait pendant près de trois heures des ballades américaines, irlandaises et des chansons françaises, avec une très belle voix à la Joan Baez et une guitare.

    Pour une fois, sur ce plateau de La Chaise-Dieu,  la musique ne se joue pas dans les églises ou à l'auditorium, on rencontre un autre public et c'est bien.

  • Arpentage

    Ce premier samedi de juillet était placé à La Chaise-Dieu sous le signe de l'Arpentage!

    compendium_metrique_chaine_d_arpenteur_dessin_plomion.jpg

    Dès le matin, à l'invitation de Sport Nature Loisirs de La Chaise-Dieu, les amoureux de la randonnée s'étaient mis en marche pour arpenter les sentiers du plateau casadéen. L'objectif de la manifestation "les pas casaniers" dont c'était la deuxième édition, consiste à faire converger les randonneurs des différentes communes du canton et à se retrouver sur les marches de l'Abbatiale puis pour partager un bon repas offert par le Crédit Agricole à la salle des fêtes. Une réussite avec une bonne centaine de randonneurs au rendez-vous sous un soleil radieux.

    L'après-midi, à l'auditorium, on pouvait arpenter virtuellement les itinéraires culturels du Réseau européen des sites casadéens :http://reseaucasadeen.eu/ L'idée de cette association créée il y a une dizaine d'années est de faire bénéficier tous les anciens sites abbayes, prieurés, qui dépendaient de l'Abbaye de La Chaise-Dieu, une centaine, d'un effet de réseau pour la promotion culturelle et touristique. A l'arrivée cinq carnets d'itinéraires ont été publiés, une exposition itinérante est disponible, des contacts permanents sont entretenus avec des sites espagnols et italiens, suisses. Le président de l'association et sa permanente (28h par semaine en CDI) passent beaucoup de temps à monter des dossiers de subvention, lesquelles se raréfient... Un bilan en demi teinte pour cette assemblée générale donc et un nouveau souffle à trouver pour approcher le niveau de réussite des Chemins de Saint Jacques construits sur une idée analogue.

    Le soir, au bar  le Blizart, http://cafeblizart.wix.com/blizart nouveau lieu branché de La Chaise-Dieu, on était invité par l'association L'oie qui lit à arpenter le livre de Pierre Bourdieu, La distinction http://loiequilit.over-blog.fr/article-le-blog-de-l-oie-qui-lit-c-est-parti-70339476.html. 8 personnes représentant trois générations avaient répondu à l'appel. L'arpentage consiste à échanger sur le livre sans l'avoir lu. Il faut un peu de temps. On commence par regarder le livre, la couverture, le texte de la quatrième de couverture, la table des matières. Echanges des premières impressions. Puis on dépèce le livre, on le partage en huit, chacun un mordeau et on essaie pendant une bonne demi-heure de trouver 3 à 5 phrases qui nous marquent et qu'on va présenter ensuite à nos petits camarades... A l'expérience on parvient à faire ressortir la ou les thèses principales du livre et on peut avor envie de le lire ou pas. L'oie qui lit avait déjà fait l'exercice en hiver d'arpenter L'être et le Néant de Sartre. Deux participantes d'alors sont revenues pour Bourdieu. Une bonne manière d'aborder les livres réputés difficiles.

    Arpenter cela marche!

  • L'enlèvement des tapisseries de La Chaise-Dieu

     "A partir des 22 et 23 mai 2013, les tapisseries du chœur de l’abbatiale et celles exposées dans le Trésor, seront enlevées afin d’être nettoyées et restaurées ; ..."

    jpg_14__Couronnement_d_epines.jpg

     

    C'est ce que nous indique le site de l'abbatiale : http://www.abbaye-chaise-dieu.com/-Les-tapisseries-de-choeur-.html

    Quand et où reviendront-elles? Mystère! Elles seraient très détériorées par le fait d'être suspendues ce qui étirerait les fils et par l'humidité qui condensée accroit leur poids, certaines présenteraient des trous.

    Les réinstaller au même endroit de la même façon une fois restaurées risque de provoquer un nouveu cycle de détérioration... Les mettre dans un musée, spécialement conçu pour assurer leur conservation, parait le plus raisonnable pour préserver ce chef d'oeuvre. Oui mais, dit l'Eglise, ce sont des objets affectés au culte. En effet, ces tapisseries auraient été concues pour le choeur de l'abbatiale à la demande de l'Abbé Jacques de Saint Nectaire au début du XVIéme siècle dans un atelier flamand. Et c'est donc là, dans le choeur de l'abbatiale, depuis les stalles, qu'elles sont le mieux comprises.

    En Flandres, justement, à Gand, Le Monde, daté du 11 mai, nous apprend très à propos qu'on se pose les mêmes questions au sujet du polyptyque des frères Jan et Hubert Van Eyck L'adoration de l'agneau mystique. Faut il l'exposer dans la Cathédrale Saint Bavon ou au Musée des beaux-arts?

    agneaumystiqueouv.jpg

    La-bas en tout cas les gantois ne sont pas privés de leur emblême, la restauration se fait par roulement.

    http://abonnes.lemonde.fr/idees/article/2013/05/10/quelle-bergerie-pour-l-agneau-de-gand_3175074_3232.html?xtmc=agneau_de_gand&xtcr=1

  • Une chaise de La Chaise-Dieu

    chicago 306.jpgLa Chaise-Dieu rayonne, c'est très bien documenté dans l'ouvrage de Pierre-Roger Gaussin : Le Rayonnement de La Chaise-Dieu, édition Watel - Brioude 1981. L'éditeur a choisi d'illustrer ce rayonnement par une couverture sur laquelle figure une carte de l'Europe occidentale centrée sur la France et la péninsule ibérique.

    Mais le rayonnement de La Chaise-Dieu ne s'arrête pas là. On en trouve trace à Philadelphie, la première capitale des Etats-Unis, au Museum of Art. Y est exposée une chaise au dossier haut, de forme médiévale, mais à la riche décoration de type renaissance, en chêne, originaire "d'un chateau près de La Chaise-Dieu".

    D'où vient cette chaise? D'un don anonyme effectué en 1999 nous dit la notice du musée. De quel chateau? Pourquoi pas antérieurement de l'abbaye?

    Aux spécialistes de nous le dire.

    http://www.philamuseum.org/collections/permanent/92791.html?mulR=11328|1

  • Top vélo

    top-velo-190-200x258.jpgPourquoi parler de Top Vélo? Parce que dans le numéro de janvier, la Haute-Loire est à l'honneur avec Trois circuits de 100 à 150 km : De Devès en Margeride, le Mézenc et le Livradois-Forez avec bien sûr une halte au km 89,1 à La Chaise-Dieu.

    Parmi les quelques bonnes adresses proposées par la revue, Croc et Broc, rue Saint Martin à La Chaise-Dieu, vanté pour ses champigons fricassés accompagnés de sorbet tomate basilic et poivrons, sa joue de veau et son omble, le tout arrosé d'eau de Chateldon et d'un peu de Badoulin, un vin rouge du Puy de Dôme.

    150 km de vélo avec des côtes comme celle de Bonneval à Sembadel-Gare nécessite un bel entrainement mais on peut fractionner les circuits et se donner ainsi l'occasion de tester les petits hotels ou les gites d'accueil.

    A vos cycles!

  • 2013

    En parcourant le chemin de Rioumort (PR 594 au départ de Jullianges près de La Chaise-Dieu), je me suis demandé si 2013 allait être :

    un chemin semé d'embûches,

     embuches.jpg

    un long fleuve tranquille,

    fleuve tranquille.jpg

    ou un chemin verdoyant baigné de soleil?

     soleil.jpg

    Certes, il y a les guerres, les crises,les accidents, la fatalité... mais très souvent c'est nous qui décidons des chemins que nous empruntons!

  • Ciné-concert

    ciné-concert,prima-vista,jean-luc perrot,ruan lingyu

    Il y a des trésors à La Chaise-Dieu. On le savait. Certains sont fugitifs. C'était le cas de la programmation de ce samedi 10 novembre, pluvieux à souhait.  Le soir, à l'auditorium, ciné-concert avec un film muet admirable de 1934, un film chinois, entièrement porté par la présence lumineuse de l'actrice Ruan Lingyu qui joue le rôle de La Divine, le titre du film,  une jeune femme qui se prostitue afin de pouvoir élever son enfant dans la dignité. L'accompagnement musical était assuré par le quatuor Prima Vista qui interprétait une composition de Baudime Jam, l'un de ses membres, une musique sombre et profonde... http://quatuorprimavista.online.fr

    Dans l'après-midi, les amateurs d'orgue avaient pu écouter, malgré un froid glacial, Jean-Luc Perrot, organiste de l'église Notre Dame de Saint Etienne, qui après avoir rappelé l'histoire de l'orgue de l'abbatiale en a décrit le fonctionnement et l'a illustré avec des oeuvres classiques commentées en direct à l'aide de la vidéo.

    Et puis au milieu de l'après midi le lycée Jean-Monnet  et l'Institut Confucius www.confucius-clermont-auvergne.org de Clermont ferrand proposaient trois films remarquables, trois courts métrages illustrant les lectures que l'on peut faire de l'image et du son. des petites perles ignorées... On retiendra particulièrement l'Accordeur, histoire d'un accordeur de piano qui pour accroitre sa clientèle se fait passser pour aveugle. Il joue donc faux! Cela lui permet de mieux pénétrer l'intimité de ses clients qui se croient à l'abri de ses regards  mais la supercherie ne tiendra pas, seule la musique pourra peut-être le sauver.

  • Le bon sens

    IMG_1964.JPG

    Le bon sens du Crédit agricole de Haute Loire a sans doute de l'avenir mais il devrait pour l'assurer commencer par maitriser l'orthographe!

    Les connaisseurs auront reconnu en reflet de cette photo les batiments de l'abbatiale de La Chaise-Dieu qui font face à la boutique locale du Crédit agricole.

  • Clôture du festival de musique de La Chaise-Dieu

    C'est fini! Hier, les dernières notes ont retenti sous les voûtes de l'abbatiale. Les derniers bouquets de fleurs, les dernières roses qui attendaient sur le tombeau à enfeu aux anges musiciens ont été remises au chef et aux solistes.

    P1000259.JPG

    Vivement l'année prochaine pour une nouvelle édition, la première du successeur de Jean-Michel Mathé, Jean-Michel  que l'on ne remerciera jamais assez de toutes ces années concacrées à La Chaise-Dieu, comme bénévole puis comme directeur du Festival.

    la chaise-dieu,festival de musique,jean-michel mathé