Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Cavalerie rouge

    Voilà un livre terrifiant. Cavalerie rouge est un recueil de nouvelles, très courtes, écrites par Isaac Babel (1894-1940), écrivain russe puis soviétique, né à Odessa dans une famille juive. Désireux d''être écrivain il n'arrive pas à vivre de son art et Gorki lui conseille de courir le monde.

    Il soutient la révolution de 1917, travaille pour le commissariat du peuple à l'éducation,  et s'engage dans l'armée rouge en 1920. Il sert dans la cavalerie rouge comme correspondant de guerre dans la Première Armée de Cavalerie de Boudienny, futur Maréchal soviétique.

    Durant cette campagne il tient son journal qui fait l'objet de la seconde partie du livre. Ce journal qui servira d'inspiration pour les nouvelles est absolument terrifiant. Il décrit les comportements, brutaux, cyniques, dépourvus d'idéologie des cosaques incultes qui composent cette armée. Des hommes sans aucune conviction révolutionnaire qui s'adonnent sans vergogne aux exécutions sommaires, aux pogroms et aux viols.

    Cavalerie rouge est paru en France en 1928. Dans les années trente Isaac Babel est accusé à l'occasion des grandes purges de déviationnisme, le Maréchal Boudienny  lui reproche le portrait flatteur de ses hommes, il est finalement arrêté en 1939, accusé de trotskisme, d'espionnage...il sera exécuté le 27 janvier 1940 pour être ensuite réhabilité en 1954.

  • Musique en chemin

    Pas de festival de La Chaise-Dieu cette année! Mais dans le Gers, notre nouveau chez nous, à La Collégiale Saint Pierre de La Romieu, sur le chemin de Saint Jacques, Musique en chemin, le petit festival annuel organisé par l'ensemble 'La Main Harmonique, a proposé deux soirées les 24 et 25 juillet.

    La première dans la chapelle de la collégiale a permis d'entendre la choeur de la Main Harmonqie dans des madrigaux de la renaissance italienne sur le thème de l'amour et de la mort.

    La seconde dans les allées du cloître était consacrée au piano, trois concerts, le premier d'Alice Ader intitulé sur le ciel de la péninsule ibérique avec des oeuvres de Frédéric Mompou, Domenico Scarlatti et Isaac Albeniz, le second avec Alexandros Markeas, virtuose de l'improvisation libre, inspirée de Duke Ellington, Billie Holliday, et John Coltrane, le troisième avec François Dumont, aux sources du romantisme, avec deux sonates de Beethoven et quatre ballades de Chopin.

    Une excellente soirée, dans des conditions sanitaires excellentes, masque, gel, un siège sur deux, entrée et sortie en bon ordre...

    La démonstration que les petits formats s'en sortent mieux dans les circonstances actuelles que les grosses machines, agilité, souplesse, adaptation, sont les clefs de la réussite.

  • L'arbre monde

    "Nous survivrons tous ensemble ou alors pas du tout".  C'est ce que dit Richard Powers en commentant son livre sur les arbres, l'Arbre Monde.

    Les arbres sont présents sur la planète depuis 400 millions d'années environ homo sapiens environ 200000 ans! Les arbres nous ont précédés et quoique l'on fasse il est probable qu'ils nous survivront encore quelques millions ou millards d'années. bien après notre disparition.

    Le mieux serait que l'on fasse le nécessaire pour vivre et cohabiter ensemble.

    C'est le sens du livre de Richard Powers. Il aurait pu écrie le même livre en faveur de la prise de conscience de l'importance de notre environnement en s''intéressant aux animaux. Il l'a fait avec les arbres, qui assimile à des personnes. Ce sont après tout des êtres vivants qui semblent communiquer entre eux, s'avertir des dangers qui les menacent, se défendre en émettant des substances toxiques... Tout cela il nous le raconte à travers l'histoire de personnages de fiction très différents.

    Il y a Nicholas, héritier d'une famille qui a su préserver de générations en génération un châtaignier immense photographié chaque année, Patricia,enfant handicapée, sourde, qui deviendra dendrologue, spécialiste de la communication entre les arbres, Douglas vétéran de la guerre du Viet-Nam, Olivia qui a fait ses études à Stanford, électrocutée, qui est revenu d'entre les morts et qui comme Jeanne d'Arc entrent des voix, Neelay, fils d'immigré indien, paraplégique à la suite de la chute d'un arbre, génie des jeux vidéos..et d'autres...Adam notamment..

    Tous vont mettre leur talents au service de la causse des arbres, le plus souvent par naïveté contre le capitalisme, au point de devenir terroristes verts, de procéder à un incendie criminel, de se cacher ensuite, 

    Faut-il s'opposer? faut-il négocier? Faut-il renoncer à tout ce que nous apporte la technologie? Pour sauver les forêts primitives, retrouver l'origine de la vie?

    Beaucoup de questions philosophiques à travers ce roman bouillonnant de vie, à l'écriture somptueuse, après l'avoir lu vous ne regarderez plus les arbres comme avant!

  • Cités à la dérive

    J'ignorai totalement l'existence de Stratis Tsirkas (1911-1980) et de cet ouvrage, ou plutôt de ces trois ouvrages, intitulés Le Cercle, Ariane et La chauve-Souris, et réunis sous ce titre de Cités à la dérive. le premier a pour cadre Jérusalem, le second Alexandrie et le troisième Le Caire. L'action se déroule dans les deux dernières années de la seconde guerre mondiale.

    C'est à la lecture de Zone de Mathias Enard que je dois la découverte de cette fresque qui relate la résistance de la gauche grecque, exilée au Proche-orient, alliée de circonstance des britanniques contre l'occupant nazi de leur pays.

    On y croise des résistants de tendance stalinienne qui organisent des brigades militaires prêtes à rejoindre le front, mais aussi des résistants idéalistes, humanistes, des diplomates de sa Majesté, des autrichiens qui rêvent de restaurer la dynastie des habsbourg sur l'Autriche, des espions, des espionnes. Tout ce petit monde s'observe, se surveille, élabore des stratégies, dénonce, les couples se forment et se séparent, il y a des victimes, un combat permanent entre aspiration aux libertés individuelles et exigences de la lutte.

    On découvre à cette occasion combien effectivement la Grèce, et partant les grecs a souffert, il y a une excellente introdution historique, et on sait bien entendu combien cette résistance aura été mal récompensée à la fin de l'histoire, la Grèce allant pour de nombreuses années de dictatures en dictatures.

    Pas toujours facile à lire tant il y a de personnages, historiques et romancés.

    Il existe une adaptation cinématographique en huit épisodes :