Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sport - Page 4

  • Les 34 km de Tabanac

    plan_rando_25_impair.jpgCe dimanche c'était l'édition 2014 des 34 km de Tabanac.

    Un circuit touristique et sportif, de vignes des côteaux de Garonne en sous bois,  de chateaux en fermes.

    Un peu plus de 1000 m de dénivelés à la montée et bien sûr à la descente.

    Des averses, du soleil, des rafales de vent, de la gadoue, des racines, un peu de goudron, des passages en herbe.

    Des ravitaillements aux 9°, 20° et 27° km, abondants et réconfortants avec la possibilité d'abandonner et de prendre la navette de retour vers le moulin de Carreyre, lieu de départ et d'arrivée.

    Un plateau repas pour tous les participants à l'arrivée, de la bonne humeur, le sentiment du devoir accompli pour tous.

    J'ai quand même mis 7 heures et 14mn, soit  4,7 km/h de moyenne, les passages en sous bois dans la gadoue et en côte étant assez éprouvants pour fatiguer ma vieille carcasse!.

    A l'année prochaine peut-être . Prochaine grande randonnée prévue sur le chemin du piémont dans les pyrénées entre Oloron Sainte Marie et Saint Jean de Pied de port, en 4 étapes.

     

  • Les 33km500 du Libournais

    Sauveterre-de-Guyenne-20140315-00157.jpg

    Quel est le code postal de Libourne en Gironde? 33500! Ce 15 mars, c'était la quinzième édition des 33km500 du Libournais et pour cet anniversaire, les organisateurs avaient eu l'idée d'offrir gratuitement 15 % de parcours en plus soit une randonnée de 38 km entre Sauveterre de Guyenne et Libourne, deux des huit bastides que compte le département de la Gironde.

    Sauveterre-de-Guyenne-20140315-00162.jpg

     

    Il fallait se lever très tôt pour cette épreuve. Le Départ était donné par le maire de la commune de Sauveterre de Guyenne sur la place carrée face à l’hôtel de ville à neuf heures aux 1101 participants amenés là en car depuis le site de convivialité (sic) du Verdet à Libourne où le rassemblement des marcheurs débutait à sept heures.

    Tous de bons soldats ces marcheurs puisque la devise de Sauveterre de Guyenne qui date de la guerre de cent ans est : celui qui n'est pas passé par Sauveterre n'est pas un bon soldat!

     

    Un parcours sans beaucoup de dénivelés entre vignes de l'entre deux mers et sous bois par un temps idéal, couvert, sans vent, sans pluie, avec seulement quelques passages boueux pour rappeler le temps des dernières semaines: Daubèze (5,5 km), Frontenac (10), Naujan et Postiac (19), Pont de Branne (27), le Quai (33) et Libourne (38).

    Fin de parcours entièrement plat le long de la Dordogne à partir du pont de Branne.

    Les ravitaillements étaient abondants et variés et les ravitailleurs parfois déguisés d'une très grande amabilité.

    Saint-Emilion-20140315-00166.jpg

    J'ai mis 7h30 pour effectuer le parcours et terminé à la 289° place, de bonne augure pour le chemin de Saint Jacques à la fin de l'été!

  • Gavée de chrorophylle et d'azur

    gbleu.jpg"... Moi je montais dans un train, un matin, chargée d'un sac à dos qui contenait des vêtements, une couverture, un réveil, un Guide bleu, et un jeu de cartes Michelin. Je partis de La Chaise-Dieu et, pendant trois semaines, je marchai. J'évitais les routes, coupant au vif des prés et des bois, aspirée par tous les sommets, dévorant des yeux les panoramas, les lacs, les cascades, les secrets des clairières et des vallons. Je ne pensais à rien, j'allais, je regardais. Je portais tous mes biens sur mon dos, j'ignorais où je dormirais le soir, et la première étoile ne brisait pas mon aventure...je manfais une soupe, je buvais du vin rouge dans une auberge. souvent je répugnais à me séparer du ciel, de l'herbe, des arbres, je voulais en retenir au moins l'odeur ; au lieu d prendre une chambre dans un village, je faisais encore sept à huit kilomètres et je demandais l'hospitalité dans un hameau : je dormais dans une grange et la senteur du foin bourdonnait à travers mes rêves."$(KGrHqN,!p0FBg6dmWlIBQo7Zk,)Pg~~60_12.JPG

    Simone de Beauvoir (1908-1986) dans son livre mémoires, La force de l'âge, 1960, décrit l'enchantement qui fût le sien lorsque jeune professeur à Marseille elle consacre au tout début des années 1930 tous ses temps libres et ici ses vacances d'été à la marche, à la découverte de la nature qui la laisse "gavée de chlorophylle et d'azur".

    Simone de Beauvoir est donc passée à La Chaise-Dieu, en 1930 on pouvait y accéder en train, munie de son Guide bleu, elle n'a sans doute pas manqué de visiter l'Abbatiale, la danse macabre, les tapisseries, le jubé, le buffet d'orgue. Qu'en a-t-elle pensé, peut être ses impressions se nichent-t-elles quelque part dans sa correspondance.

  • Arpentage

    Ce premier samedi de juillet était placé à La Chaise-Dieu sous le signe de l'Arpentage!

    compendium_metrique_chaine_d_arpenteur_dessin_plomion.jpg

    Dès le matin, à l'invitation de Sport Nature Loisirs de La Chaise-Dieu, les amoureux de la randonnée s'étaient mis en marche pour arpenter les sentiers du plateau casadéen. L'objectif de la manifestation "les pas casaniers" dont c'était la deuxième édition, consiste à faire converger les randonneurs des différentes communes du canton et à se retrouver sur les marches de l'Abbatiale puis pour partager un bon repas offert par le Crédit Agricole à la salle des fêtes. Une réussite avec une bonne centaine de randonneurs au rendez-vous sous un soleil radieux.

    L'après-midi, à l'auditorium, on pouvait arpenter virtuellement les itinéraires culturels du Réseau européen des sites casadéens :http://reseaucasadeen.eu/ L'idée de cette association créée il y a une dizaine d'années est de faire bénéficier tous les anciens sites abbayes, prieurés, qui dépendaient de l'Abbaye de La Chaise-Dieu, une centaine, d'un effet de réseau pour la promotion culturelle et touristique. A l'arrivée cinq carnets d'itinéraires ont été publiés, une exposition itinérante est disponible, des contacts permanents sont entretenus avec des sites espagnols et italiens, suisses. Le président de l'association et sa permanente (28h par semaine en CDI) passent beaucoup de temps à monter des dossiers de subvention, lesquelles se raréfient... Un bilan en demi teinte pour cette assemblée générale donc et un nouveau souffle à trouver pour approcher le niveau de réussite des Chemins de Saint Jacques construits sur une idée analogue.

    Le soir, au bar  le Blizart, http://cafeblizart.wix.com/blizart nouveau lieu branché de La Chaise-Dieu, on était invité par l'association L'oie qui lit à arpenter le livre de Pierre Bourdieu, La distinction http://loiequilit.over-blog.fr/article-le-blog-de-l-oie-qui-lit-c-est-parti-70339476.html. 8 personnes représentant trois générations avaient répondu à l'appel. L'arpentage consiste à échanger sur le livre sans l'avoir lu. Il faut un peu de temps. On commence par regarder le livre, la couverture, le texte de la quatrième de couverture, la table des matières. Echanges des premières impressions. Puis on dépèce le livre, on le partage en huit, chacun un mordeau et on essaie pendant une bonne demi-heure de trouver 3 à 5 phrases qui nous marquent et qu'on va présenter ensuite à nos petits camarades... A l'expérience on parvient à faire ressortir la ou les thèses principales du livre et on peut avor envie de le lire ou pas. L'oie qui lit avait déjà fait l'exercice en hiver d'arpenter L'être et le Néant de Sartre. Deux participantes d'alors sont revenues pour Bourdieu. Une bonne manière d'aborder les livres réputés difficiles.

    Arpenter cela marche!

  • Top vélo

    top-velo-190-200x258.jpgPourquoi parler de Top Vélo? Parce que dans le numéro de janvier, la Haute-Loire est à l'honneur avec Trois circuits de 100 à 150 km : De Devès en Margeride, le Mézenc et le Livradois-Forez avec bien sûr une halte au km 89,1 à La Chaise-Dieu.

    Parmi les quelques bonnes adresses proposées par la revue, Croc et Broc, rue Saint Martin à La Chaise-Dieu, vanté pour ses champigons fricassés accompagnés de sorbet tomate basilic et poivrons, sa joue de veau et son omble, le tout arrosé d'eau de Chateldon et d'un peu de Badoulin, un vin rouge du Puy de Dôme.

    150 km de vélo avec des côtes comme celle de Bonneval à Sembadel-Gare nécessite un bel entrainement mais on peut fractionner les circuits et se donner ainsi l'occasion de tester les petits hotels ou les gites d'accueil.

    A vos cycles!

  • D'Amsterdam à Barcelonne, la route passe par La Chaise-Dieu

    route.jpgEt oui! Pour aller d'Amsterdam à Barcelone, les cyclotouristes néerlandais passent par La Chaise-Dieu en venant de Dore l'église et Bonneval.

    C'est en rencontrant des cyclotouristes entre Bonneval et La Chaise-Dieu, que j'ai découvert que Paul Benjaminse a édité un guide intitulé "Onbegrends Fietsen van Amsterdam naar Barcelona" qui privilégie les petites routes peu fréquentées et évite les grandes agglomérations urbaines.

    Le guide est composé de deux volumes et est articulé autour de cartes très détaillées avec mention des difficultés, des dénivelés, des points de ravitaillement et d'hébergement...

    Il n'existe malheureusement qu'en néerlandais mais les cartes se suffisent à elles-mêmes.

    Un bel itinénéraire européen! Bon voyage!

    http://www.cyclingeurope.nl/routes/barcelona/index.php

    Allez, un petit peu de néerlandais :

    Na Cluny neemt deze route de fietser in het tweede deel mee door de heuvels en de bergen van het Centraal Massief. Deze route stijgt geleidelijk over kleine stille wegen. Door de bossen van de Forez kom je uit op de hoogvlakte bij La Chaise Dieu en het oude vulkaanlandschap, met eindeloze vergezichten. Na Le Puy volgt de route de bovenloop van de Loire, hier een mooie kronkelende bergstroom. Na het hoogste punt volgt een lange afdaling naar de warmere dalen van de Ardèche en de Languedoc.

  • J.O.

    Les jeux olympiques de Londres se terminent. Plutôt que lire L'Equipe ou subir les commentaires nationalistes de France Télévisions, on peu se plonger avec délice dans l'ouvrage de Raymond Depardon intitulé tout simplement J.O.JO.jpg

    Avant de faire la photographie officielle de François Hollande ou d'arpenter la France profonde, Raymond Depardon a couvert les J.O., de Tokyo en 1964 à Moscou en 1980, en noir et blanc.

    Le sport et l'histoire, le poing levé des athlètes américains à Mexico, les attentats anti-israélien à Munich, la quatrième place de Jazy à Tokyo, la victoire de Guy Drut, celle de Colette Besson, l'exploit de Bob Beamon au saut en longueur, l'invention au saut en hauteur de Fosbury  ingénieur des ponts et chaussée, une innovation de rupture, le relais français du 4X100 Piquemal, Delecour, Bambuck et Fenouil, pleins de souvenirs d'enfance, le destin tragique de Nadia Comaneci, battue et traquée par Ceaucescu, Moscou cadenassée par la police politique. L'absence des chinois...

    Que restera t'il de Londres?

  • 4° Ronde des sapins de Sembadel

    P1000173.JPG

    Tous à l'entrainement pour la quatrième ronde des sapins organisée sur le plateau de La Chaise-Dieu par le Comité des fêtes de Sembadel :

    www.comite-fetes-sembadel.fr 

  • Les courses de la Borne

    Chaque année, la petite commune de Félines du Plateau de La Chaise-Dieu mobilise tous ses bénévoles pour organiser les Courses de la Borne (la rivière du coin) . La nouveauté cette année était un "trail "de 25 km, qui venait compléter la traditionnelle course de 11 km et, sur le même parcours mais dans l'autre sens, la randonnée pédestre.

    En parallèle,  l'inévitable vide grenier et un concours de pétanque. Mais l'originalié de cette fête communale ce sont bien les courses, très courues pour ce petit village. 54 participants pour le trail et 92 pour le 11 km. sans compter les nombreux randonneurs. Les parcours sont vallonés, le trail par exemple passait par Bonneval soit un dénivelé de plus de 200m.

    P1000168.JPG

    Le meilleur, après la remise des prix, c'est encore le repas pris sur les tables et les bancs de bois, à l'abri d'une grande bâche : melon au porto, jambon braisé, pommes de terre au four, fromage sec ou frais, salade de fruits. C'est un des meilleurs repas de ce genre sur le canton.

    Les élus ne s'étaient pas trompés sur le succès de la manifestation puisque au côté du Maire de Félines et Président de la communauté de communes se trouvaient le conseiller général et le député fraichement élu. L'année prochaine peut-être participeront-ils aux activités sportives, il y a  le choix.

    courses de la borne,félines

  • Randonnée des chateaux à Martillac en Gironde

    C'était la première édition et ce fût une réussite d'emblée. Les organisateurs avaient limité le nombre d'inscrits à 250 pour ne pas être débordés. L'organisation a été parfaite (presque) de bout en bout même la pluie n'est arrivée qu'à la fin.

    martillac,randonnée,chateau lartigue,jeanne lartigue,montesquieu

    Rendez vous était donné ce samedi veille de premier tour des législatives sur la place de l'église Sainte Quitterie, du XI° siècle avec clocher reconstruit au XIX°. Dommage l'église était fermée et les randonneurs n'ont pas eu l'opportunité d'admirer son choeur pur roman. Ils se sont contentés des chapiteaux extérieurs finement ciselés.

    Dix kilomètres de randonnée, sur terrain plat, de chateau en chateau, de vignes en bois, on est dans les graves, au coeur de l'appellation Pessac Léognan. D'abord le Chateau Latour qui doit son nom à la tour du XII°, puis le Chateau La Garde, jolie charteuse edifiée au XVIII° entourée de 53 ha de vignoble, le Chateau Haut Nouchet, ancienne propriété d'un ancien sénateur maire de Martillac, le Domaine de la solitude, ancien rendez vous de chasse de Montesquieu, aujourd'hui monastère et domaine viticole, le Chateau Lafont Menaut, du nom de la fontaine du même nom, ancien lavoir, le Chateau Lafargue, première étape de dégustation et enfin le Chateau Lartigue du nom de Jeanne Lartigue, l'épouse de Montesquieu. La famille de Reynies a racheté le domaine en ruine en 1957 et le réhabilite peu à peu, les 100 ha de vignes du XVIII° ont été dispersés, les dernières du domaine ayant été arrachées en 1933. Demain peut-être sur les 12 ha qui continuent d'entourer le beau logis.

    martillac,randonnée,chateau lartigue,jeanne lartigue,montesquieu

    C'est devant le logis que les tables sont dressées mais avant, dégustation de quatre crus visités auparavant. Après l'effort, le réconfort! Après un mot d'accueil de Dominique de Reynies, diner servi par le traiteur de Martillac au son d'un orchestre de musique zouc... j'avoue que de la musique baroque aurait été plus adaptée à ce cadre mais ne soyons pas trop chagrin...

    martillac,randonnée,chateau lartigue,jeanne lartigue,montesquieu

    Une excellente soirée.