Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le gang de la clef à molette

Edward Abbey est surtout connu pour son roman Désert solitaire et c'est en allant acheter ce ivre que la libraire de chez Mollat m'a aussi convaincu de lire Le gang de la clef à molette et c'est par ce dernier que j'ai commencé, je lirai plus tard le Désert solitaire.

Dans les deux cas c'est un roman sur l'écologie et la menace qui pèse sur les déserts de l'ouest américain. Ici quatre individus, quatre insoumis ,se coalisent pour saboter les infrastructures qui défigurent la nature. Il y a un jeune vétéran de la guerre du Viet-Nam, une petite brute inculte mais déterminé et toujours prêt à la bagarre, un mormon polygame spécialiste de la descente des rivières, un chirurgien blasé d'une quarantaine d'année et sa maitresse, une belle rousse, indépendante.

Ils s'en prennent aux ponts, aux chemins de fer, démontent, sabotent, incendient et bien entendu sont poursuivis par les autorités au sein de canyons, désespérément secs, avec des falaises de dizaines de mètre de haut...Il y a de la bagarre, des hélicoptères, la faim, les longues marches assoiffés...

S'en sortiront -ils? il y a du suspense, de très belles pages sur la faune et la flore, un très beau vocabulaire, une ode à la nature, une passion pour l'écologie...

Un livre prémonitoire paru pour la première fois aux USA en 1975.

Écrire un commentaire

Optionnel