Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Joseph le Nourricier

Joseph le Nourricier est le quatrième et dernier tome de Joseph et ses frères, après Les histoires de Jacob, le jeune Joseph, et Joseph en Egypte, déjà chroniqués.

Accusé injustement d'avoir commis l'irréparable avec la femme de son maitre Potiphar à l'attrait de laquelle il a en fait résisté, Joseph est envoyé en prison et retombe au plus bas de l'échelle. Mais Potiphar lui a trouvé une prison accommodante et là encore il va faire preuve de tous ses talents avec l'aide d'un geôlier compréhensif dont il va devenir l'intendant.

Et puis arrive un jour deux hommes de la cour du pharaon dans l'attente de leur procès, ils sont accusés de tentative d'empoisonnement. Joseph en interprétant leurs songes va indiquer à l'avance lequel est innocent et lequel est coupable. Plusieurs années plus tard à la cour du Pharaon, personne, aucun prêtre, n'est en mesure d'interpréter un des songes de Pharaon qui voit défiler une suite de vaches grasses et de vaches maigres et on se souvient alors des talents de joseph et les intendants le font venir pour interpréter le fameux songe. Joseph va indiquer que le pays va connaitre sept années de prospérité puis sept années de famine et conseiller de se préparer à ces événements en construisant des entrepôts de stockage alimentés par un prélèvement obligatoire et en organisant la répartition des récoltes. Il est nommé premier intendant du pharaon et se met au travail, il va se marier, avoir deux enfants, ses prévisions se réalisent. Il devient très riche, très puissant, mais est toujours préoccupé par le sort de son père qui le croit mort depuis longtemps.

Après les sept années de prospérité c'est la famine qui menace de l'autre côté du Sinaï où vivent ses frères et son père Jacob. Ses frères décident lors de se rendre en Egypte pour y acheter des provisions. Ils rencontrent Joseph sans d'abord le reconnaitre et celui-ci les convainc de retourner chez eux et de revenir avec son petit frère Benjamin et surtout son père Jacob, que Joseph est heureux de savoir vivant.

Happy end donc pour cette trilogie remarquable qui se clôt avec la mort en paix de Jacob après qu'il ait bénit ses fils, sur ses terres..

Écrire un commentaire

Optionnel