Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Zanzibar - Sharazade

IMG_0547.JPGNous avons terminé notre séjour en Tanzanie par quatre jours passés sur la côte est de la principale ile de Zanzibar, Unguja,  dans le village de Jambiani.

Sable blanc et fin, palmiers, eaux turquoises.

Mais cela a mal démarré:  l'arrivée à l'hôtel Sharazade se fait par un chemin boueux ponctué de larges flaques d'eau et il pleut...

Heureusement la découverte de l'hôtel est une bonne surprise. il y 12 chambres réparties dans plusieurs pavillons de un ou deux niveaux, un restaurant, un bar et deux piscines, le tout au bord de l'océan indien.

Le premier pavillon date de 2003 et les propriétaires se contentaient du plaisir d'une vie simple au bord de la mer en solitude ou pour y faire venir des amis. En 2015, c'est devenu une entreprise avec des partenaires, des investisseurs et le site s'est agrandi.

L'établissement se veut vert. Il y a des panneaux solaires, une petite usine de désalination de l'eau de mer qui permet d'avoir de l'eau pour les usages courants sauf pour boire mais des fontaines à eau sont disponibles  avec des carafes ce qui permet d'éviter le gaspillage des bouteilles plastiques...La décoration, sobre et artisanale, les murs blancs, les moustiquaires protègent des insectes, le ménage est fait tous les jours et on retrouve des fleurs cueillies dans le jardin sur le lit. Le service est très attentionné.

Que faire ici? le premier jour inquiétant. Marche sur la plage vers le sud pour aller découvrir le village de Jambiani. le ciel menace, il est tout noir, le vent du nord se renforce et in fine la pluie, diluvienne, tombe pendant plusieurs heures. On se réfugie dans un restaurant de la plage au village, on essaie de sécher un peu, puis on déjeune, la pluie tombe moins fort et finalement on rentre, 4 km, sous la pluie, vent de face. La douche à l'arrivée est appréciée...

Les trois jours suivant iront en de mieux en mieux question météo, une averse le lendemain et puis plus de pluie, seulement des éclaircies et du soleil dominant le dernier jour avec des températures de 29 à 30 degrés à l'ombre.

Bain de mer et piscine avant le petit déjeuner, vers 10 ou 11 heures départ à pied vers le nord au village de Paje pour admirer les kit-surferes, il y a là de nombreuses écoles et aujourd'hui visiter le Seaweed center, une association qui cultive les algues et les transforme sur place en cosmétiques. La culture des algues est répandues dans toute l'ile mais généralement elles sont exportées brutes, l'originalité du centre est de valoriser le produit sur place en le transformant ce qui est censé favoriser l'emploi des femmes mais depuis 2001 seuls 16 emplois au total, staff compris ont été créés.

Déjeuner à Paje et retour vent dans le dos.

Au total un séjour bien agréable qui aurait pu tourner au quasi désastre s'il avait plu. Heureusement, il reste la lecture et une connexion Internet acceptable qui permet de rédiger ces notes de blogs.http://www.sharazadboutiquehotel.co Autre établissement très valable juste à côté le Mwezi boutique resort. Petite particularité de vocabulaire une boutique est ici un hôtel de moins de 20 chambres et pas un magasin...

J'ai lu Cherokee d'Echenoz et attaqué Conquistadors de Vuillard...

 

Écrire un commentaire

Optionnel